10 mars 2018 // jour 3

photos          Facebook

 

PROGRAMME DOUBLE

17H00 À 18H30 : 5 À 7 de courts métrages de la relève // THÉMATIQUE: (Auto)portraits d’hiver & discussion

Pour cette série de six courts métrages québécois, nous vous invitons à vivre le blizzard de la Côte-Nord, à suivre une alpiniste sur les plus hauts sommets du monde, à vous laisser bercer par l’orgue, à éprouver les émotions d’une vieille femme malade, à découvrir une histoire d’amitié intergénérationnelle et un village du Nunavik. Avec l’hiver comme toile de fond, ces films tracent le portrait de femmes et nous donnent accès à une partie de leur intimité.  

 

19H00 À 21H00 : Projection du film Ouaga Girls de Theresa Traore Dahlberg & discussion

Dans l’imaginaire collectif, l’univers de l’automobile est réservé aux hommes : ce sont eux qui conduisent les voitures, qui les réparent dans « leur » garage, espace typiquement masculin, et qui y vouent une passion. Or, des femmes renversent ces stéréotypes en se consacrant à la mécanique automobile, ici ou ailleurs. Nous souhaitons interroger ce domaine investi de virilité, et voir en quoi et comment il est possible de le réinvestir autrement. Encore, il s’agit de comprendre pourquoi cette démarche a d’autant plus d’importance à Ouagadougou, dans une société où sont ancrées de fortes traditions.

 

ARTGANG PLAZA

 
ouaga_girls_festival_filministes.png

Ouaga Girls de Theresa Traore Dahlberg

Première Canadienne | 2017 | Suède, Burkina Faso, France, Qatar | v.o. française s.t. anglais | 82:00 | documentaire

19h00-21h00

 

À Ouagadougou, un groupe de jeunes filles étudient au centre de formation pour femmes, afin de devenir mécaniciennes. Entre les cours de français, d’histoire et de mathématiques, elles jonglent avec les clés à molette et discutent batteries ou ponçage de carrosserie autour de la fosse de réparation, déterminées à gagner leur vie et à sortir d’un modèle conventionnel. Ouaga Girls est un portrait poétique du passage à l’âge adulte, un récit d’amitiés et de rêves.

 

Projection suivie d’une discussion avec Léa Marinova, documentariste, Agnès Gaudreau, du garage Jeanne & filles, Erica Leblanc-Deschâtelets, charpentière-menuisière et Laïty Ndiaye, sociologue féministe.

 

 

Courts-métrage de la relève : (Auto)portraits d’hiver

17h00 à 18h30

Projection suivie d’une discussion avec des invité.e.s

  L'affront des cimes  de Florence Pelletier et Caroline Côté

L'affront des cimes de Florence Pelletier et Caroline Côté

 

L'hiver le plus doux de Laurence Olivier 

2017 | Québec | 5:20 | fiction

Une jeune femme a décidé de s’éloigner de ses proches vers un village de la Côte-Nord. Tandis que la tempête se déchaine autour d’elle, elle parle au téléphone à quelqu’un qu’elle a laissé derrière.

 

L’affront des cimes de Florence Pelletier et Caroline Côté

Première canadienne | 2017 | Québec | s.t. anglais | 11:00 | documentaire

L'Affront des cimes suit les traces de Monique, une alpiniste canadienne, qui repart vers les plus hauts sommets du monde après avoir perdu son ami de longue date sur le Mont Rainier l'année précédente.

 

  Harevan  de Marilou Caravecchia-Pelletier

Harevan de Marilou Caravecchia-Pelletier

Manon de Coralie Lemieux Sabourin

Première internationale | 2017 | Québec | 14:25 | documentaire

Manon Thériault est une femme de cœur et une femme de foi atypique qui donne sa vie à la musique depuis l’âge de six ans. À Rivière-du-loup, elle est organiste, pianiste et… membre d’un groupe de pop-rock!

 

L'illusion de Hélène Théberge

Première internationale | Québec | 2017 | 4:54 | fiction

L’illusion trace le portrait d’une femme âgée dont la raison chavire tranquillement, sous le joug de la maladie. Que reste-t-il de notre vie, alors que nos jours s’achèvent?

 

Harevan de Marilou Caravecchia-Pelletier

Première canadienne | 2017 | Québec | v.o. s.t. anglais | 18:02 | fiction

Clémence, une jeune femme timide, vient de couper le cordon familial en s’établissant dans la grande ville. Quand sa voisine lui demande de l’aide, elle se retrouve à passer du temps avec une vieille dame arménienne.

 

  Là où je vis  de Sarah Baril Gauthier

Là où je vis de Sarah Baril Gauthier

 

Là où je vis de Sarah Baril Gauthier

2017 | Québec | v.o. s.t. français | 16:49 | documentaire

Là où je vis est une histoire faite de solitude et de vent, racontée avec la poésie de la toundra austère du Nunavik et la beauté des mots de la jeune Martha.